Solidarité avec les étudiant-e-s d’Afrique du Sud en lutte pour l’accès universel et gratuit à l’enseignement supérieur et contre le racisme !

admin 8 novembre 2015 Commentaires fermés sur Solidarité avec les étudiant-e-s d’Afrique du Sud en lutte pour l’accès universel et gratuit à l’enseignement supérieur et contre le racisme !
Solidarité avec les étudiant-e-s d’Afrique du Sud en lutte pour l’accès universel et gratuit à l’enseignement supérieur et contre le racisme !

La fédération Solidaires étudiant-e-s, syndicat de luttes, apporte son soutien total et inconditionnel aux étudiant-e-s d’Afrique du Sud actuellement en lutte contre l’augmentation proposée des frais de scolarité, le racisme et la persistance d’une ségrégation héritée de l’apartheid avec l’idée de construire un accès universel et gratuit à l’enseignement supérieur.

Après l’annonce d’augmentations entre 6 et 10 % pour l’année 2016 selon l’université des frais d’inscription, les étudiant-e-s ont bloqué leurs universités, puis sont descendu-e-s massivement dans la rue. Dans ce qui est l’une des plus grandes vagues de contestation étudiante, connue sous le nom de #FeesMustFall, depuis la chute de l’apartheid, les étudiant-e-s ont pris le siège de l’ANC, parti actuellement au pouvoir, ainsi que le Parlement sud-africain d’assaut et ont réussi à obliger le gouvernement à reculer et à annoncer le gel de l’augmentation des frais d’inscription. Mais ils et elles ne se sont pas arrêté-e-s là : les étudiant-e-s appellent désormais à une grève massive et se battent pour la fin de la sous-traitance dans les universités et les mauvaises conditions de travail, pour l’égalité des droits, contre les discriminations racistes et pour l’accès gratuit et universel à l’enseignement supérieur !

Adoptant des méthodes policières dignes de l’ère de l’apartheid, le gouvernement n’hésite pas à envoyer la police pour attaquer violemment les manifestant-e-s avec des bombes à gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes. Nous condamnons fermement la stratégie répressive adoptée par le gouvernement face au mouvement #NationalShutDown (« blocage total du pays »). Nous condamnons par ailleurs l’arrestation de nombreux étudiant-e-s, dont une partie pour motif de « haute trahison ».

L’accès à l’enseignement supérieur est aujourd’hui remis en cause par les gouvernements et les patronats cupides du monde entier. En France, les classes dominantes restreignent toujours plus l’accès au système d’enseignement supérieur avec des coupes budgétaires massives, la suppression de filières non rentables, la mise en place de formations de plus en plus sélectives et la mainmise du patronat sur le contenu des cours et la recherche. Dans tous les cas, ce sont les couches exploitées et opprimées de la communauté universitaire qui trinquent et sont laissées sur le carreau.

Nous envoyons tout notre soutien à la lutte des étudiant-e-s d’Afrique du Sud contre la marchandisation de l’enseignement supérieur et pour l’accès gratuit et universel à l’enseignement supérieur ! Dans les jours et semaines à venir, leur lutte pourrait servir de catalyseur pour l’encouragement et approfondissement des luttes à travers le pays !

Non à l’augmentation des frais d’inscription ! L’égalité des droits maintenant !

Une université gratuite et ouverte à toutes et tous !

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes / Porte-parolat : 06.86.80.24.45 /

http://www.solidaires-etudiant-e-s.org / contact@solidaires-etudiant-e-s.org


Solidaires étudiant-e-s, a class struggle student trade union, stands in total and unconditional solidarity with the students of South Africa currently protesting against proposed tuition fees, racism and the persistence of segregation inherited from apartheid, and for universal access to free higher education.

After the announcement concerning fee increases of 6 to 10% in function of different universities in 2016, students shut down their universities and massively took to the streets. In what is the biggest student uprising since the fall of apartheid, known as the #FeesMustFall movement, the students stormed the ruling African National Congress’ headquarters and the South African Parliament et succeeded in forcing the government to back off and to announce a freeze in tuition fees. But they have not stopped there: they are now calling for mass-strike action to demand an end to the outsourcing of workers and poor working conditions, equality of rights, an end to racist discriminations and free higher education for all!

Adopting apartheid-style policing methods, the current government has not hesitated to send police to violently attack protesters with tear gas and stun grenades. We categorically condemn the repressive strategy adopted by the government faced with the #NationalShutDown movement. We also condemn the arrest of several students, some of them being accused with “treason”.

Access to higher education is under attack by governments and greedy business people across the globe. In France, the ruling class is restricting access to the public higher education system more and more with huge budget cuts, the elimination of unprofitable courses, the implementation of highly selective degree programs, and the business world’s stranglehold on course contents and research. In all cases, the exploited and oppressed of the university community foot the bill and find themselves left high and dry.

We commend the struggle of the students of South Africa against the commodification of higher education and for equal access to universal, free higher education! In the coming days and weeks, their struggle could very well act as a catalyst for the encouragement and strengthening of struggles throughout the country!

#FeesMustFall! Equality of Rights Now!

Universal Access to Free Higher Education for All!

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes / Spokesperson : 06.86.80.24.45 /

http://www.solidaires-etudiant-e-s.org / contact@solidaires-etudiant-e-s.org

Communiqué en PDF :

pdf

Comments are closed.