Combattons le salariat étudiant

SOLIDAIRES ETUDIANT-E-S PART EN CAMPAGNE …

CONTRE LE SALARIAT ETUDIANT ET POUR L’AUGMENTATION DES BOURSES !

 

Solidaire Etudiant-e-s revendique :

  • La possibilité pour les étudiant-e-s salarié-e-s d’aménager leurs emplois du temps dès la signature d’un contrat de travail, pour ne pas être contraint de manquer des cours.
  • L’abrogation de l’assiduité obligatoire au cours. Les étudiant-e-s n’ont pas à être infantilisé-e-s.
  • La multiplication du nombre de TDs, en effectif réduit. Etudier dans de bonnes conditions est primordial pour réussir ses études.
  • L’augmentation immédiate des bourses en nombre et en montant, pour freiner le salariat subit. Elles doivent être attribuées sans discriminations (étudiant-e-s étranger-ères et plus de 26 ans compris), versées tous les 1er du mois et sur 12 mois.
  • La construction de nouveaux logements sociaux, via notamment la réquisition immédiate des logements inoccupés pour permettre aux personnes sans ressources financières de vivre dignement.
  • La rémunération minimum des stages au SMIC horaire, et la signature obligatoire d’un contrat de travail pour tous les stages, quel qu’ils soient. Les stages sont un emploi, il n’y a aucune raison qu’ils échappent au droit du travail.

Comment obtenir ces revendications ?

Dans l’immédiat, les syndicats, Solidaires Etudiant-e-s vont mener des batailles localement pour obtenir des dispenses d’assiduité de droit pour un contrat de travail, dans les UFRs. Cette lutte se fera par le vote lors du Conseil des UFRs d’une motion reconnaissant le droit aux dispenses d’assiduité. Une fois votée, cette motion réglementera cet aménagement pédagogie. Faire voter une telle motion n’est pas simple. Ça doit souvent passer par un rapport de force au sein du conseil. Attendez-vous à entendre parler d’occupation ou d’envahissement de Conseils… !

Plus globalement, l’abrogation de l’assiduité, l’augmentation des bourses ne peut être gagnée que par une mobilisation large et nationale. Nous devons peser sur le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, ainsi que sur le CROUS. Pour cela, il faut se coordonner, créer de la mobilisation, se faire entendre afin de montrer que les conditions de vie et d’étude des étudiant-e-s ne sont pas tolérables !

Il est donc nécessaire de s’informer, de se former et d’argumenter qu’il est urgent de se mobiliser. Se mobiliser, c’est s’organiser collectivement pour obtenir le rapport de force qui fera pencher la balance.

Les matériel de campagne :

 

Un tract général sur le salariat étudiant

tract général

 

Un tract sur la question des bourses

bourses

Un tract sur la question de l’assiduité

dispenses d'assiduité

Une affiche contre le salariat étudiant

Affiche étudiants salariés SE - 9

 

Nos actions doivent être collectives, pour en finir avec le salariat étudiant contraint, pour obtenir une augmentation réelle des bourses, menons des actions collectives, construisons des mobilisations dans toutes nos villes et lieux d’études !

Si t’es intéressé-e par la campagne, envoie un mail à campagne@solidaires-etudiant-e-s.org ou contacte le syndicat Solidaires de ta ville.


 

bandeau campagne