Pour des élu-e-s au service des luttes!

admin 10 février 2014 0

boxeuse vote

Dans la plupart des universités, les élections étudiantes approchent à  grands pas. Si les étudiant-e-s sont sous-représenté-e-s dans ces  conseils et si siéger ne permet, en aucun cas, d’obtenir des victoires  directes, cela reste un moyen de  lutter contre les logiques de destruction de l’enseignement public.

C’est aussi l’occasion pour notre “jeune” fédération de syndicats  étudiants de lutte, Solidaires étudiant-e-s, de réaffirmer ses  revendications et notamment notre opposition à la loi Fioraso (2013), dont l’application dans les universités n’a comme résultat que  l’accélération des fermetures et fusions de filières et l’accentuation  des déficits budgétaires – dus au processus d’ “autonomie des universités” (Loi LRU). Dans un contexte de précarisation croissante des  étudiant-e-s et de chômage de masse, le gouvernement et le patronat font de l’enseignement supérieur un simple lieu de production d’une main d’oeuvre  docile et jetable.

Les élu-e-s aux conseils ne seront qu’un outil au service des luttes à construire. Et des raisons de lutter, il y en a. L’absence de cours du soir, les modalités de contrôle de connaissances rigides et souvent peu pertinentes, une sélection plus féroce, notamment pour rentrer en Master, la pauvreté structurelle des étudiant-e-s… Sans résistance collective et informations claires sur les décisions prises par les conseils des universités, cet état de fait ne pourra que s’aggraver.

L’amélioration des conditions de vie (logement, bourses) et d’études, la qualité et la diversité des formations, leurs pérennisations, des conditions de recherche dignes ne seront que le résultat de mobilisations d’ampleurs allant au-delà des cadres institutionnels.

Pour une université publique, gratuite, émancipatrice et ouverte à  tou-te-s,

votons et faisons voter pour les listes soutenues par  Solidaires étudiant-e-s et ses syndicats membres :

les 10 et 11 février à Paris 10-Nanterre,
 les 11 et 12 février à Dijon
et Paris 4-La Sorbonne
le 25 février à Rennes 2 et Clermont 2
les 26  et 27 février à Lyon 2
les 5 et 6 mars à Paris 7
le 11 et 12 mars à  Orléans
le 18 mars à Besançon
les 19 et 20 mars à Bordeaux 3
le 25  mars à Lille 1
le 27 Mars à Montpellier 1
le 1er et 2 Avril à Montpellier 3 et Caen
les 9 et 10 avril à Lille 3
Au fur et à mesure des informations, les dates d’élections dans les autre établissements seront publiées…

Leave A Response »