Refoulement à la frontière israélienne et interdictions de circulation : L’Etat d’Israël cherche à isoler les palestinien-ne-s

admin 3 mai 2015 Commentaires fermés sur Refoulement à la frontière israélienne et interdictions de circulation : L’Etat d’Israël cherche à isoler les palestinien-ne-s
Refoulement  à la frontière israélienne et interdictions de circulation : L’Etat d’Israël cherche à isoler les palestinien-ne-s

Alors que les palestinien-ne-s sont depuis des années restreint-es dans leurs déplacements, dans les territoires occupés et hors de ceux-ci, par les autorités israéliennes, celles-ci cherchent aussi à empêcher les manifestations de solidarité internationale.

En effet, ces dernières semaines, nous pouvons recenser pas moins de 5 refoulements et interdictions de territoire israélien (et donc palestinien). C’est ainsi 3 étudiant-e-s (deux musicien-ne-s et un membre des Jeunesses Communistes) et deux militantes de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité) qui se sont vu-e-s interdire leur entrée en Israël, après avoir subi des interrogatoires, et jusqu’à 48 heures en centre de rétention [1] !

Pour entrer en Israël, les visas sont en effet délivrés majoritairement à l’arrivée à l’aéroport, et les contrôles sont monnaie courante, dès que certain-es vont, aux yeux des autorités, représenter une menace pour la “sécurité d’Israel”. Mais loin d’être arbitraire, comme cela est dénoncé souvent, cette logique de contrôle répond plutôt à un double processus de discrimination à la fois raciste et agiste. Toute personne jeune et/ou ayant possiblement des origines “arabes” étant beaucoup plus suspect-e que les autres.

Ce sont ainsi régulièrement des dizaines de personnes, militant-e-s de la cause palestinienne ou non, qui vont subir à l’entrée ou à la sortie d’Israël des interrogatoires musclés sur les raisons de leur voyage ou sur leurs ascendant-e-s,  des fouilles de leurs affaires, des fouilles au corps, des incursions dans leur vie privée (épluchage du répertoire téléphonique, de la boite mail..) et parfois des placements en centre de rétention.

Ainsi, l’on peut voir que cette politique de contrôle des entrées ne répond en rien à des menaces terroristes mais qu’elle est bien une tentative de décourager les entrées en Israël, et d’isoler encore et toujours les palestinien-ne-s.

Ceux et celles-ci se voyant encore et toujours restreindre leurs possibilités de circulation, la venue de soutiens internationaux, d’étudiant-e-s, d’universitaires, est souvent le seul moyen par lequel peuvent se créer des échanges, des projets en commun, se développer des groupes de recherche. Elles sont de plus des manifestations en acte d’une solidarité internationale.

Pour les étudiant-e-s et les recherches universitaires, ces incertitudes quand aux entrées et aux sorties de territoire, pour les palestinien-ne-s comme pour les internationaux.ales compromettent de nombreux projets universitaires et enferment une fois de plus les palestinien-ne-s. Des possibilités de construction communes doivent se multiplier, et des voyages d’étude ou les échanges universitaires doivent être possibles, dans les deux sens !

Pour cela nous condamnons aussi les restrictions de circulation dont est victime Salah Hamouri [2], étudiant en droit franco-palestinien, les interdictions de sorties du territoire de nombreux-ses étudiant-e-s, à Gaza et en Cisjordanie, les emprisonnements d’étudiant-e-s, comme celui de Lina Khattab[3].

Face à ces tentatives d’isolement, et de restriction des libertés de circulation, renforçons nos solidarités & multiplions les échanges !

[1]
http://blogs.mediapart.fr/blog/virginie-rodde/240415/nuit-dhorreur-ben-gourion-pour-deux-etudiants-musiciens
http://www.jeunes-communistes.org/2015/04/22-israë-n-expulsera-pas-paix-12256#.VUDx-ZO2AUU
http://www.france-palestine.org/La-France-doit-s-opposer-a-l-arbitraire-colonial

[2]
http://www.humanite.fr/signez-lappel-pour-la-liberte-de-circulation-de-salah-hamouri-569883

[3]

Solidarité avec Lina Khattab et tous les prisonniers et prisonnières palestiniennes !

 

pdf

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes / Porte-parolat : 06.86.80.24.45 /
http://www.solidaires-etudiant-e-s.org / contact@solidaires-etudiant-e-s.org

Comments are closed.