Manifestation de solidarité avec les migrant-e-s et droit de manifester : aucune poursuite pour les manifestant-e-s !

admin 23 novembre 2015 Commentaires fermés sur Manifestation de solidarité avec les migrant-e-s et droit de manifester : aucune poursuite pour les manifestant-e-s !
Manifestation de solidarité avec les migrant-e-s et droit de manifester : aucune poursuite pour les manifestant-e-s !

Communiqué de presse // Solidaires étudiant-e-s Paris 8 Saint-Denis // Le 23 Novembre 2015

Hier nous étions des centaines à nous rassembler Place de la Bastille pour exprimer, malgré l’interdiction de manifester, notre solidarité avec les migrant-e-s, affirmer notre volonté de les accueillir en nombre, et protester contre la fermeture des frontières. Le rassemblement s’est bien déroulé, et une partie des personnes présentes ont même pu partir en cortège jusqu’à la place de la République, et ce sans qu’aucune ne soit interpellée.
C’est donc avec stupeur que nous apprenons aujourd’hui que la préfecture de police de Paris aurait transmis au procureur de la République “les identités de 58 personnes ayant bravé dimanche l’interdiction de manifester à Paris, en défilant en soutien aux migrants et contre l’état d’urgence”. Information donnée par un communiqué de la préfecture, et reprise dans plusieurs journaux.

Notre syndicat s’oppose fermement à ces pratiques qui sont dignes d’un état policier et rappelle que le droit de manifester est un des droits fondamentaux dans tout régime démocratique.

De plus, alors que les centres commerciaux sont ouverts, les événements sportifs et les rassemblements en hommage aux victimes autorisés, nous ne voyons pourquoi les manifestations seraient elles interdites, si ce n’est pour profiter de l’état d’urgence pour faire taire le mouvement social et ses expressions de solidarité.

Nous demandons à ce qu’aucune poursuite ne soit engagée envers les personnes identifiées, et que le droit de manifester soit respecté en levant l’interdiction de manifestation en Ile de France émise par la préfecture de police de Paris.

Comments are closed.