Trois ans après l’assassinat de Clément : Manif manquée, colère intacte, notre antifascisme sera toujours populaire !

admin 4 juin 2016 Commentaires fermés sur Trois ans après l’assassinat de Clément : Manif manquée, colère intacte, notre antifascisme sera toujours populaire !
Trois ans après l’assassinat de Clément : Manif manquée, colère intacte, notre antifascisme sera toujours populaire !
Aujourd’hui, nous devions manifester à Paris, de Stalingrad à Ménilmontant, pour rendre hommage à notre camarade Clément, assassiné il y a trois ans par des militants fascistes, et rappeler à tous et toutes que le combat contre l’extrême-droite se mène dans la rue, et par les luttes sociales. Le cortège a été arrêté, dispersé et gazé par la police en cours de parcours, sur le quai de Valmy. Ce soir, nous sommes en colère de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout de cette manifestation.

L’antifascisme que nous défendons ne se résume pas à des affrontements avec la police. Il est populaire et inclusif, collectif et solidaire. Il se construit d’abord partout où nous vivons, travaillons, étudions :  en créant la solidarité entre tou.te.s, en refusant les discriminations, et en s’organisant. Construire un syndicat autogestionnaire est un acte antifasciste. Organiser un tournoi de foot ou un concert dans un quartier populaire est un acte antifasciste. Ouvrir une maison pour accueillir des migrant.e.s est un acte antifasciste. Rendre hommage aux victimes des crimes racistes de la police, des crimes encore impunis de l’extrême-droite est un acte antifasciste.  Nous ne cesserons de le répéter : le fascisme ne grandit pas seul. La confiance dont fait preuve l’extrême droite est permise par et se nourrit des discours et des pratiques racistes, xénophobes, homophobes, provenant des institutions de pouvoir.

Nous sommes aussi en colère de ne pouvoir manifester qu’encadrés par des dispositifs policiers aussi menaçants qu’ahurissants, de ne pouvoir terminer une journée sans compter les arrestations. Ainsi, nous exigeons la libération de tou.te.s les manifestant.e.s arrêté.e.s aujourd’hui, ainsi que les inculpé.e.s du mouvement social.

Contre le fascisme et la misère, la lutte sociale est nécessaire !

Communiqué en PDF :

pdf

Comments are closed.